France, Sud-Ouest
studio.miyukini@gmail.com

STUDIO MIYUKINI

Nourrice à ambition

CREATION

Création de BDs, mangas, illustrations.

INDEPENDANCE

Permettre de rester indépendant grâce à notre boutique en ligne.

CONVENTION

Garder une proximité essentielle.

Garantir l’indépendance

Le Studio Miyukini

Nous avons comme ambition d’encourager la création indépendante. Nous nous engageons dans la durée, en apportant nos moyens et nos compétences aux artistes. Pour continuer à proposer nos créations et nos collaborations, nous avons décidé de garder la maitrise sur le maximum d’étapes de vie de chacun de nos produits. Cela se traduit par une édition indépendante proche de l’auto-édition, une distribution et une commercialisation autonome. Nous mettons en avant une collaboration constante ainsi qu’une grande polyvalence de tous les acteurs. Pour garder le rythme, nous gardons à coeur de nous former ensemble.

En savoir plus
Un lien direct

Boutique en ligne

Garder notre indépendance, c’est être dans le circuit le plus court possible. Grâce à internet, nous pouvons vous proposer nos créations sans intermédiaires supplémentaires. Chaque auteurs du studio peut proposer ses oeuvres et ses services.

En savoir plus
Gardez de la proximité

Venez nous
  Rencontrer
en vrai

Nous faisons en sorte de pouvoir venir à votre rencontre durant les différents évènements autour de la BD et de la culture geek. Nous intervenons aussi lors d’ateliers et d’interventions pour les collectivités locales.

Agenda

Nos projets

Voici un aperçu de nos différents projets.

Pas convaincu ?

Découvrez une de nos créations dès maintenant.
Les Mignipirate volume 1

EXTRAITS EN LIGNE

L’équipe

Le Studio, c’est plusieurs membres.

Miyukini

Directeur, auteur-illustrateur

A fondé le Studio Miyukini

Libou

Autrice-illustratrice, graphiste

Autrice au sein des « Mignipirates
« . Elle participe énormement aux activités du studio.

Inès Maoui

Autrice-illustratrice

Autrice de « Je ne veux pas d’elle chez moi ». Elle participe également au volume 1 de Fanorz et aux volumes des « Mignipirates ».

Nous y étions